Gerbator

Tout le monde à le droit de sortir du cadre. De faire des erreurs. Certaines sont moins excusables que d’autres. L’inceste donc le fait d’abuser d’enfants déjà fragiles à la base mais en plus de s’appuyer sur un rapport de force familial m’est insupportable.

Il est inconcevable de ressentir ce que l’on peut vivre. Comment on le vit. D’avoir un sentiment de culpabilité boosté par le silence familial. C’est réellement inhumain. Ces gens sont des monstres. Abuser d’un membre de sa famille est un des pires crimes qu’un être humain puisse proférer.

Détruire la vie d’un autre pour assouvir je ne sais quelle pulsion. C’est à vomir.

Dans le cas de Van Geluwe, ces actes sont immondes. Ils sont avérés et avoués. Son comportement face à la presse et cautionné par la presse sont insoutenables et me mettent dans une rage folle.

Ce mec nous injurie tous. Il re-viole ses deux neveux. Imagine-toi une demi-seconde dans la peau d’un de ses neveux. Franchement, moi, à leur place, je ne pourrais pas rester sans agir.

On sort du procès de Victor Hissel. Je comprends très bien le geste de son fils qui a voulu tuer son père. Sans lui accorder un quelconque crédit. Savoir que son père qui fût un ardent défenseur des victimes est lui aussi un pervers, c’est insupportable.

Je suis outré par son arrogance de cet évêque. Je suis scandalisé par le silence de l’Eglise. J’ai beaucoup aimé Jean-Paul II qui fût un pape extraordinaire. Il faut quand même reconnaître que c’est lui qui a couvert le silence des très nombreux abus de ses ouailles.

Par définition, je cherche toujours à voir le bright side of life. Ici, c’est le « deep schwartz ». Rien ne me permet de donner une once d’espoir. Ce mec s’inscrit dans la négation. Dans le refus d’accepter ses peines. Dans la justification.

C’est comme un chien qui a pris goût au sang. Il est irrécupérable. Franchement, j’explique quoi à mes enfants, déjà agnostiques, sur le comportement d’une église qui donne du crédit en ne condamnant pas cet homme et ceux qui le dirigent.

Monseigneur Léonard se fait entarter régulièrement. La presse se fait complice de ces errements dans le souci de faire des « coups » médiatiques. Nous sommes complices de lire ou de regarder sans rien faire.

Quelqu’un sait où crèche cet être maléfique ?

Publicités

Une Réponse to “Gerbator”

  1. Florence Says:

    monde de brutes ou on plonge bien trop tot et bien tot durement a cause de ces enfoires. des souvenirs qui ne partent jamais, des envies de meurtres, de vengeance, de haine, voici tout ce que cela cree dans nos tetes d enfants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :