Pas très scotché aux dates moi….

Quasiment tout le monde vit la même chose chaque année = son anniversaire. Sauf quelques rares comme mon amie Julie qui est née le 29 février d’une année bis »sexe »tile. A croire donc qu’ils étaient deux pour la concevoir. Deux mâles bien entendu.

On a beau ne pas prêter attention aux attentions. Les outils modernes nous permettent de faire un mini-sondage d’opinion sur sa propre opinion de soi. Les réseaux sociaux ratissent large et ils permettent à un inuit de souhaite un bon annif à un bolivien. Peu importe le flacon, pourvu qu’il y ait l’ivresse. Je ne défens pas la quantité mais la qualité. On a beau dire ce que l’on veut. On attend toujours avec une forme d’angoisse de savoir si ceux que l’on aiment plus que les autres vont se manifester. On scrute. On attend. On guète.

Une année, mes enfants ont, à défaut à l’époque de tous ces artifices virtuels, zappé mon annif. Ce fût certainement un de moments les plus cruels de mon existence. Je demande ici officiellement pardon d’avoir, par oubli, offensé quelqu’un qui guettait ma manifestation et que j’ai oublié. Je sais ce que cela provoque et je le regrette.

A dire vrai et à l’heure où je vous écris, je n’ai toujours pas reçu un signe de Pierre-Bernard, John, Thierry, Michel, Claudine, Stéphane, Alain, …. Ils sont tous morts mais rien ne les empêche de faire juste un signe.

Alain, c’était mon ami d’enfance. Nous avons usé nos fonds de culotte sur les bancs du collège. Dès les humanités, nos chemins et surtout nos bulletins nous séparent mais nous avons gardé un filet de contact. Hélas pas suffisant car il a été enterré hier des suites d’un cancer fulgurant. On avait omis de me le dire. Mon signe émis par Alain, c’est d’apprendre aujourd’hui qu’il n’est plus de ce monde.

L’émotion est saine. Je n’ai pas de regrets de ne pas avoir nourri ce fil. C’est que nos vies avaient décidé de ne plus se nouer. Je pense à ses enfants et sa charmante petite femme. Perdre en une semaine un papa de 50 ans, c’est très difficile.

Merci à toi Alain d’avoir été un cadeau pendant quelques années dans ma vie. A bientôt.

Publicités

Une Réponse to “Pas très scotché aux dates moi….”

  1. nathalie kuborn Says:

    Quand le temps est (aussi) à la fête (la tienne), mieux vaut (et pardonne-moi le jeu de mots face au tragique que tu relates) la bouteille à moitié pleine qu’à moitié vide. Bon Annif, Man, fête ça bien ! Amitiés, nat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :