Les anciens braconniers font de bon garde-chasse…

Décidément dans la presse, tout fout le camp. Il est évident que la presse écrite souffre. Elle a complètement loupé le virage du net. Le papier, la distribution, la conception et la production coûtent cher. La pub aussi souffre très très très fort particulièrement en presse quotidienne.

Murdoch est en train de truster les titres principaux européens avec tous les dangers que représente le totalitarisme médiatique. On a de plus en plus de mal à lire des hebdomadaires ou des quotidiens, de visionner des émissions ou d’écouter des avis libres de toutes contraintes surtout en Belgique.

Bel Rtl avec Votez pour moi et Sans langue de Bois y arrivait un peu. Lamy, Diskeuve et Leborgne envoient avec humour du lourd. J’avoue que j’aime bien.

Dans Sans langue de bois, la revendication était d’être plus pertinent et moins humoristique. Ce sont des émissions politiques sont animées par des anciens conseillers politiques. Sans langue de bois sur Bel Rtl a (ou avait) des chroniqueurs qui étaient d’anciens journalistes inconnus. Qui connaissait Charles Bricman avant ? Depuis, il a écrit un bouquin dont même Marianne parle en France.

Je n’avais jamais entendu parler de Michel Henrion, ex-conseiller au PS. Des blogueurs qui montent. Avant personne n’avait connaissance du site Parlemento qui ne présente d’ailleurs pas un réel intérêt. Je m’y suis abonné et force de reconnaître qu’il défend plutôt les ethnies étrangères que d’être un effet loupe sur notre politique belge.

Alain Raviart, mis à part que c’est un bruxellois bon ton que l’on peut voir dans les lieux branchés de notre capitale, n’a finalement lui aussi été qu’un conseiller de Joelle Milquet. Sachant que la despote présidente du CDH ne laisse à personne le soin de lui dire ce qu’elle a faire, il n’a pas dû lui être très utile. Raviart passe donc plus de temps à se moquer des avis des autres chroniqueurs que d’en émettre lui-même. ll est devenu depuis un chroniqueur émérite de Paris-Match. L’hebdo que personne n’achète mais que tout le monde lit.

Au milieu de ces chroniqueurs régnait un journaliste de la maison, Frédéric Cauderlier. Look premier de classe avec un charisme proche du néant, il a forcé mon admiration dans cet art difficile de parler et de faire parler. L’émission avait trouvé un rythme de croisière qui me plaisait beaucoup. Il m’arrivait donc assez régulièrement de m’arranger pour être à l’écoute le jeudi soir entre 19 et 20 hrs pour écouter et apprendre.

En vérité, on est davantage proche d’un retour vers Le Petit Rapporteur qu’une véritable émission politique mais cela fonctionnait.

Je suis donc triste de ton départ mon cher Frédéric. Surtout pour aller t’occuper de la com’ du MR. Je suis clairement de tendance bleu mais j’avoue que Charles Michel ne me fédère pas beaucoup. Sans fustiger les « fils de ». Dans ce cas, j’ai clairement l’impression que ce Tatayet de la politique qui fait des phrases de douze minutes creuses n’a pas la carrure pour être un grand de la politique. J’adore toutefois me tromper et je serais ravi pour toi que tu puisses réussir à changer mon a priori.

Comme on dit, le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre. Le caractère girouette de son père spirituel et naturel me fait très peur. Il est loin le temps de Jean Gol pour lequel j’avais pas mal d’admiration. J’ai eu l’occasion au début de ma carrière de réaliser quelques séquences pour le PRL à l’époque. J’ai gardé de cette époque un esprit frais et de clairvoyance, guidé par les conseils de Thierry Saussez, un magnifique souvenir.

Ton choix est sans doute dicté par un appât d’argent ou de pouvoir. Tu vas me manquer mon gars. J’espère que tu ne regretteras pas ton choix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :