Le sida du bout des doigts

Décidément l’argent détruit tout même les relations avec les commerçants, la prochaine fois que l’on te rend de la monnaie dans une boutique. Observe. Souvent la madame avec son tablier en lycra « belle des champs ». Elle te dépose tes petites pièces en or juste à côté de ta main. Tu tends la main et hop. Juste à côté. Ca m’énerfffffffffffffffff. Il n’y aucune raison de se mettre les nerfs en pelote pour ce genre de conneries mais il y a une forme de manque de confiance évident. C’est cela qui m’agace.

Je ne sais pas qui leur a fait croire que l’on pouvait se choper un sida du bout des doigts mais je trouve cela bizarre. Dis-leur que chaque fois que je vais secouer la boutre de Bamako, je me lave les paluches. Rhoooooooooooooo.

Cela étant dit, cela ne doit pas être la même chose pour tout le monde. Et puis, on dit que l’argent n’a pas d’odeur. C’est une manière de faire mentir l’adage.

Et puis tant que l’on est à la caisse, on peut fustiger aussi les nanas qui mettent quinze jours avec une équipe de spéléo pour retrouver un peu de monnaie dans leur gibecière. Ca m’énerfffffffffff.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :