Paule Herreman est morte une deuxième fois….

« Je te parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître »…. Personne ne se souvient de Paule Herreman et fatalement encore moins de cette belle émission du Francophonissime. Elle rassemblait les télévisions francophones du monde entier. La France, la Belgique, la Suisse, le Québec, … La Belgique était représentée par Paule Herreman ou Georges Pradès. Les deux avaient cette particularité de défendre notre communauté linguistique. Quand un candidat ne répondait pas correctement, il était radié par une croix qui barrait sa case. Chaque candidat était hébergé dans une case. Effet visuel garanti à l’époque.

Ce soir, je me suis rendu à la première édition des Lobby Awards. C’est le magazine du pouvoir et des ses arcanes. Un jury composé de 16 journalistes influents francophones devait définir les tops et les flops des communicants politiques. Du côté flop, pas de surprise : Daerden, Leterme et Turine. Du côté des tops. Elio grimpe sur la seconde marche du podium. Son condisciple et plus si affinités, Paul Magnette grimpe sur la troisième marche.

Et sur la plus haute marche du podium, ils ont élu Barty, le gros mangeur de gauf’. Gasp. Le public tout vêtu de costumes gris à liseré blanc a applaudi mollement. Les bâtonniers et autres flibustiers de la finance se sont regardés.

Lamy sans son du Bus nous a fustigé le gros. Rien n’y fit. Bart est le plus fort. Le cocktail dinatoire fût de bon aloi. Plus une mention de ce que nous venions de vivre. Le francophonissime journaliste venait de barrer la croix de son propre candidat.

Dieu dit alors à son fils sur la croix : « Jésus ! Ton séjour de français pendant les vacances de la Toussaint. Tu peux faire une croix dessus. »

Publicités

4 Réponses to “Paule Herreman est morte une deuxième fois….”

  1. chaudoir Says:

    Non. Pourquoi ?

  2. louis Says:

    parce que j’ai dû en prendre pour le ‘con prendre’

  3. Pierre Jortay Says:

    Pour ton info , bien que ce ne soit vraiment pas important , Georges Pradès s’appelle en réalité Georges Jortay , sans aucun lien de parenté avec ton humble serviteur ; Pradès est donc un nom de « course »…

  4. TROUDE Didier Says:

    Oh que oui je me souviens de Paule HERREMAN, femme très cultivée et toujours souriante voire pleine de fous rire, elle est rattachée à mon enfance à l’époque où la télévision savait faire des émissions intelligentes. Je suis triste pour les jeunes d’aujourd’hui!
    Didier de Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :