Ce texte n’est sans doute pas positif quoi que…… C’est Viviane Teitelbaum qui explose sa colère visiblement légitime.

Monsieur le vice-recteur, ils ont la haine, mais vous, vous êtes coupable

Quand on est étudiant et libre – exaministe, on a certes envie de pousser les limites. Et le débat sur la liberté d’expression est noble.
Ce qui ne l’est pas, en revanche, c’est la haine du Juif. Et quand elle transpire à travers le discours d’un chercheur à l’ULB c’est grave.
Mais lorsque le modérateur, qui n’est autre que le vice-recteur, ne réagit à aucun moment, c’est honteux ! Et je n’en reviens toujours pas.
C’était le 20 septembre, c’était à l’ULB. Tout a été filmé, je n’invente rien.
Sous couvert d’un débat sur la liberté d’expression organisé par le Librex, nous avons d’abord eu droit à un film médiocre à la gloire d’un raciste,
antisémite, négationniste, en faveur de la lapidation, réalisé par un « journaliste indépendant », Olivier Mukuna.

Eloge, panégyrique d’une heure et demi atomisé en 12 minutes par Joël Kotek, qui, dans un court métrage, donne des extraits des propos antisémites de Dieudonné.
On l’entend par exemple dire : « Les gros escrocs de la planète sont tous des Juifs. La mort sera plus confortable que la soumission à ces chiens ». Il nous montre aussi les relations d’amitié de Dieudonné avec Le Pen et Ahmadinedjad, par exemple. Mais suite à l’intervention salutaire de J. Kotek, Mukuna reprend la parole pour contester la projection, d’une part car il n’a pu voir le film pour préparer sa réponse, et d’autre part car il a été réalisé en peu de temps grâce à qui ou à quoi déjà ? L’argent juif : certainement !
Mais le sommet sera atteint par deux ulbistes. Le premier, Souhail Chichah chercheur à l’ULB, explique, entre autres, que les Juifs venus des pays de l’Est pour fuir les nazis étaient « sales ». Il pense que le MR et le PS ont tort de diaboliser l’extrême droite, il tient des propos vomitifs sur la Shoa, mais surtout il hait Israël. Car au fond, c’est bien de cela qu’il s’agit, pour lui, pour Mukuna, et pour de nombreuses personnes dans l’assistance. Ils ont la haine du Sioniste, du juif sioniste, du Juif…
Et pour couronner le tout, lorsque Joël Kotek, chargé de cours à l’ULB, dénonce la haine raciste de Dieudonné, M. Van Damme, vice-recteur, le coupe : « Nous ne sommes pas là pour parler de haine raciale, mais de liberté d’expression ». Pourtant il n’interrompra pas une fois Chichah, qui franchit sans cesse la ligne rouge et ne sanctionnera aucun débordement ni propos antisémite. Aucun. Ni de Chichah, ni de Saïdi, de personne.
M. Van Damme, monsieur le vice-recteur, ils ont la haine, mais vous, vous êtes coupable. De n’avoir rien dit, d’avoir laisser les Juifs être insultés dans votre enceinte, sous votre responsabilité et à plusieurs reprises.
Dans le film de Mukuna, Dieudonné dit qu’il a voulu se présenter sur une liste aux élections européennes, pour que les extrêmes s’expriment et pour rassembler les ordures.
Je peux vous dire que ce lundi, à l’ULB, les extrémistes ont eu la liberté de s’exprimer. Et certaines ordures étaient au rendez-vous.
Il y a quelques mois, j’écrivais que j’avais mal à mon université, aujourd’hui, je l’avoue, j’ai honte de mon université.

Mardi 21 septembre 2010
Viviane Teitelbaum

vivianeteitelbaum@skynet.be
http://www.vitelu.be
http://www.facebook.com/viviane.teitelbaum

Publicités

2 Réponses to “Ce texte n’est sans doute pas positif quoi que…… C’est Viviane Teitelbaum qui explose sa colère visiblement légitime.”

  1. Ingrid Says:

    Alors là non, et trois fois non! J’étais présente à ce débat, et j’ai peine à croire que Madame Teitelbaum y ait également assisté tant ses propos partent en divagations éhontées. S’il est aujourd’hui parfaitement politiquement correct de dire que tous les Palestiniens sont des terroristes, je souhaiterais que l’on m’explique pourquoi tout qui s’exprime sur Israël devrait se voir guillotiner en place publique au non du sacro-saint antisémitisme? Certes, M. Chichah n’est pas des plus tendres lorsqu’il s’exprime au sujet d’Israël, mais rien dans ses propos ne justifie sa lapidation du corps professoral de l’UCL. Le Libre-Examen signifie AUSSI de pouvoir avoir un avis différent de celui des lobbys sionistes, si puissants soient-ils.
    Ce débat était filmé, le film sera en circulation dès demain sur Facebook. J’invite chacun à le visionner pour se faire son propre avis sur la question.
    Si l’ULB devait licencier M. Chichah pour ses propos, elle deviendrait non plus la figure de proue du Libre-Examen, mais le pale suppôt d’une bien triste facette d’Israël.

  2. Ingrid Says:

    Souhail Chichah
    De : Souhail Chichah [mailto:schichah@ulb.ac.be]
    Envoyé : samedi 25 septembre 2010 00:40
    À : Pierre.De.Maret@ulb.ac.be
    Cc : ‘ENGLEBERT Jacques’; ‘KOTEK Joël’; ‘Olivier Mukuna’; Maurice_SOSNOWSKI@stpierre-bru.be; ‘Nadia Fadil’; ‘Vice-Recteur a…ux Affaires Etudiantes’; ‘VANHERWEGHEM Jean-Louis’; pebla@noos.fr; avocat.dermagne@skynet.be; Jean.Bricmont@uclouvain.be; jessamri@gmail.com; kadtshi@yahoo.fr; vanopstal.aurore@hotmail.com; dine_dean@hotmail.com; Nadia.Boumazzoughe@ipggroup.eu; nadia.fadil@soc.kuleuven.be; ‘Jean Vogel’; istenger@ulb.ac.be; president@librex.be; area@ulb.ac.be; aschaus@ulb.ac.be; Aude.Merlin@ulb.ac.be; azzedinehajji@gmail.com; bfrydman@ulb.ac.be; cbillen@ulb.ac.be; ctolley@ulb.ac.be; cvdmotte@ulb.ac.be; dajamar@ulb.ac.be; derni@skynet.be; didier.devriese@ulb.ac.be; dijacobs@ulb.ac.be; dvanraem@vub.ac.be; ebribo@ulb.ac.be; eremacle@ulb.ac.be; fpreyat@ulb.ac.be; Francine.Bolle@ulb.ac.be; frdubuis@ulb.ac.be; jcgregoi@ulb.ac.be; jjespers@ulb.ac.be; jlacroix@ulb.ac.be; jmoriau@ulb.ac.be; jmrosier@ulb.ac.be; jpieret@ulb.ac.be; licata@ulb.ac.be; llev@cpasstgilles.irisnet.be; lrosier@ulb.ac.be; malaluf@ulb.ac.be; mdamar@ulb.ac.be; mstrooba@ulb.ac.be; nathalie.trussart@ulb.ac.be; ocorten@ulb.ac.be; phmary@ulb.ac.be; pierre.vanrie@ulb.ac.be; Pieter.Lagrou@ulb.ac.be; pmagnet@iee.ulb.ac.be; sstoffel@ulb.ac.be; vincent.legrand@ulb.ac.be; vpiette@ulb.ac.be; xluffin@ulb.ac.be; ‘Olivier Mukuna’; arnaud.van.waeyenberge@ulb.ac.be; ‘Belen Sanchez’; ‘Bruno Bernaerts’; ‘CXdric Dumonceau’; ‘Claire Jouve’; ‘Claudine Snaps’; ‘Cristina Pereira-Vanhoutte’; ‘Denis Devleeschouwer’; ‘FranXois Dumont’; ‘Guy Michaux’; ‘Jean-Christian Sombreffe’; ‘Laurent Six’; ‘Marc GrXgoire’; ‘Myriam Kabamba’; ‘Olivier Cammaert’; ‘Serafina Cuccu’; mstaszew@ulb.ac.be; amorelli@ulb.ac.be; jean.bricmont@uclouvain.be; Denis.Nanga@buildingsagency.be; dovermeiren@gmail.com; ‘Piccinin Pierre’; ‘Pierre Piccinin’; ‘VANHERWEGHEM Jean-Louis’; ‘Vice-Recteur aux Affaires Etudiantes’; ‘ENGLEBERT Jacques’; frycx@ulb.ac.be; rplasma@ulb.ac.be; ‘Piccinin Pierre’; ‘Sekkat Kalid’; ‘Ricardo Gutierrez’; ‘Rachid Zegzaoui’; ‘zeguendi khalil’; nouali@ulb.ac.be; amorelli@ulb.ac.be; ‘BERTHOLD Pascale’; jmdewael@ulb.ac.be; ‘Dominique VERMEIREN’; ‘Vice-Recteur aux Affaires Etudiantes’; recteur@admin.ulb.ac.be; ‘VANHERWEGHEM Jean-Louis’; dominique.berns@lesoir.be; william.bourton@lesoir.be; librex@yahoogroupes.fr; ‘Louis Bersini’; ‘Jacques Bude’; ‘HEIRWEGH’; ‘Vanhove Daniel’; ‘Nadia Fadil’; nathalie.trussart@ulb.ac.be; istenger@ulb.ac.be; ‘daniel zamora’; henri.goldman@scarlet.be; ‘thu tuyen pham nhu’; Maurice_SOSNOWSKI@stpierre-bru.be; ‘Souhail Chichah’
    Objet : Débat du libre du 20/09 au PE. Janson

    Monsieur Le Pro-Recteur,

    Suite à la conférence organisée par le Cercle du Libre Examen de lundi dernier, j’ai été accusé de faits très graves par le Professeur Sosnwoski dans une lettre ouverte au Conseil d’Administration de l’ULB (cf. ci-dessous) et dans une carte blanche publiée dans l’édition de ce 23 septembre jointe en annexe. Ces deux documents s’inscrivent dans une campagne de dénigrement plus large, par voie de presse écrite et sur le net.

    Les faits qui me sont imputés, s’ils sont avérés, sont de toute évidence incompatibles avec ma mission au sein de notre Université et sont par ailleurs condamnables pénalement. Lourdement.

    Le Professeur Sosnowski m’accuse en effet de « gaver [mes]étudiants de propos haineux », d’avoir tenu lors de ladite conférence « des propos vomitifs sur la Shoah » ainsi que sur « les Juifs venus des pays de l’Est ».

    Le Professeur Sosnowski affirme ou insinue également que je remets « en cause, sans complexe, la Shoah » et que je menace « la dignité des Juifs ».

    L’hyperlien http://blip.tv/file/4162770 renvoie vers un enregistrement des débats. Vous y trouverez l’intégralité de mes propos.

    Monsieur Le Pro-Recteur, je suis trainé dans la boue devant mes étudiants, mes collègues, mon directeur de thèse et mes amis. Mon nom est jeté en pâture à l’opinion. Antisémite et négationniste. Pour avoir exercé mon droit au libre examen dans un débat public au sein de notre Université.

    Je vous demande donc, en toute humilité, d’avoir l’obligeance expresse, Monsieur le Pro-Recteur, de saisir la Commission de discipline afin de visionner ce film et de trancher. Le cas échéant, de me rétablir dans ma dignité et dans mon honneur.

    Bien que conscient de n’avoir qu’une position marginale au sein de notre Alma Mater, la gravité des faits et la publicité qui leur a été donnée m’autorise à espérer que vous donnerez suite au présent courriel.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur Le Pro-Recteur, l’expression de mes sentiments les meilleurs,

    Souhail Chichah

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :