Si j’étais un fruit….

… je serais une mangue. J’adore ce fruit. Pour ses couleurs, sa chair, sa peau et son goût. Franchement, tu mates la photos et tu as envie de mordre.

Cette coque à la fois costaude et si fragile permet de rentrer dans cet élément dans un milieu juteux à souhait. On sait juste que la mangue est produite essentiellement en Inde et au Pakistan. Que cela pousse sauvagement.

T’imagine un peu la vie d’un fruit. Tu pousses sur une branche à laquelle tu restes attachée ad vitam eternam. T’as intérêt à être pote avec la mangue voisine sans quoi tu te fais ch….. Tu prends tout sur la gueule. Pluie, soleil, poussière, vent, …. Tu n’es épargné par rien. Un jour, une personne aux mains calleuses vient t’arracher à ta branche. Yalaaaaaaaaaaa ! Libre enfin.

Libre deux minutes avant de faire ranger dans une caisse et vlan, une épopée dans un camion de merde. Te voilà au milieu de milliers d’autres mangues. On vient te tâter le cul. On te caresse. On te flatte. On te pèse. Tu prends un avion dans une cale où tu te pèles les roubignoles. Re-camion. Te voilà dans un lieu enfin avec de la lumière. De la musique. Des êtres humains tournent autour de toi. On te prend. Te retourne. On te renifle le cul. On te met un doigt sur le cul. Tu es prostitué avec un panneau au-dessus de toi. Chaque jour, tu vaux moins cher. Puis une famille te prend, te met dans un chariot en fer et tu quittes le magasin.

Tes voisins deviennent Hubert Danone, Jean-Claude Cocacola, Charles-Hubert Perrier, … Tu es dans le frigo. Aglagla…. Tu attends pour qu’une très gentille, grande et très belle blonde ait envie de te manger et ta mort devient un paradis. Elle te lave. Ses mains caressent ta peau. Ses mains sont douces. Elle t’ouvre en deux. Elle te retourne. Elle t' »harakirise » en te faisant un damier et lentement, elle t’amène dans une bouche sublime dans lequel tu rentres. Tu es en elle. Tu glisses au sein d’elle. Tu voudrais que cet instant ne s’arrête jamais. De pouvoir vivre dans ce corps envoûtant le plus longtemps possible. Tu la possèdes. Elle parle de toi comme une merveille bienfaitrice.

Quand tu as un peu de chance, si tu es une mangue…. Tu as la plus belle mort du monde. Il n’y a pas de hasard dans ces histoires. Que des rendez-vous !!!!

Publicités

Une Réponse to “Si j’étais un fruit….”

  1. Flo Schockaert Says:

    parvenir à écrire autant de lignes sur un fruit, chapeau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :